Les mannequins du Musée

La fidélité à la France est une des principale caractéristique du Judaïsme alsacien. Après la Révolution, beaucoup de Juifs d'Alsace font une carrière militaire.

La France est le premier pays au monde à reconnaître l’égalité des droits grâce à la Déclaration des Droits de l’Homme.

Avant ses 13 ans, le futur "bar-métzwe" va régulièrement chez le Rabbin pour apprendre à lire l'hébreu dans un rouleau de la Torah. Il devra retenir le "néguenn", la cantilation fixée par la tradition, de sa "sédre", sa section, aidé par les mouvements de la main de son maître, et se soumettre à un examen de ses connaissances ...

patriotisme.jpg

Le Juif et le Chrétien :

En Alsace l'entente entre les Juifs et les Chrétiens étaient particulièrement bonne. Le musée représente cette bonne entente par ces deux mannequins qui discutent.

Juifs_et_chrétiens.jpg

L'homme à la palme : un homme, vêtu d'un manteau et un châle de prière sur les épaules, tient le bouquet de Soukkot, la palme, la myrthe et le cédrat.

Les métiers des juifs étaient tous des métiers pénibles

que personne ne voulait faire.

Ici le mannequin représente le marchand de bestiaux.

DSC_0106 pour wix_edited.jpg
DSC_0094 pour wix_edited.jpg
DSC_0146-1-0pour wix_edited.jpg
Maquisard.jpeg

Le maquisard : L’image du Juif passif devant l’oppression est erronée. 

La plupart des Juifs engagés dans la résistance se fondent dans un groupe local non-juif. D’autres, parce que persécutés en tant que Juifs, tiennent à se dresser en Juif face à l’ennemi. Il en est ainsi des “maquis juifs” du sud -ouest de la France, comptant dans leur rangs nombre d’anciens Éclaireurs Israélites d’Alsace, déjà aguerris dans les “fermes-écoles”.