L’AMJAB, comme chaque année, s’est inscrite avec les autres partenaires de la Ville de Bouxwiller dans le tissu festif de la soirée. Elle avait invité une artiste harpiste fidèle de notre musée : Claire Jaudel.

Venue avec sa harpe celtique et un programme éclectique, elle devait nous régaler avec des pièces juives et israéliennes, mais aussi irlandaises, sans compter Mozart en finale. Prévu pour une grosse demi-heure, le récital de Claire a duré… une heure et demie !


D’entrée, à 19h, le public était pour le moins clairsemé. Mais au fur et à mesure, de nouveaux auditeurs pénétraient dans la salle du musée, et notamment un grand nombre d’enfants accompagnés ou non de leurs parents. Ces jeunes curieux venaient découvrir un instrument inconnus d’eux, que Mme Jaudel leur a très gentiment présenté et expliqué, allant même jusqu’à leur permettre de pincer quelques cordes et faire résonner leurs premières notes. Les enfants étaient
évidemment ravis, il suffisait de voir leurs sourires et leur excitation de joie, sous le regard émerveillé des mamans. De nouvelles vocations, peut-être ?

Puis un nouveau public est venu en visite, composé d’adultes non moins curieux de s’approcher d’un instrument relativement rare et peu connu, que l’artiste a recommencé à présenter, avec patience et bonne grâce.
Tout cela a fait que Claire Jaudel, venue pour un récital unique, l’a finalement recommencé trois fois, pour le plus grand bonheur du public local d’une bonne cinquantaine de personnes et sous des tonnerres d’applaudissements.


Il faut dire que Marc, l’imprésario de Claire – et accessoirement son époux – avait fait un excellent travail de « racolage » des enfants dans la rue devant le musée. Quelle bonne idée !

.

DSC_0037.JPG
DSC_0103.JPG
DSC_0150.JPG